Rassemblement pour la démocratie à la télévision

22 janvier 2009

Un bonus oublié ?

Communiqué de presse / 22.01.2009

Encore un effort, Monsieur le Président, pour aider les Français à affronter à la crise !

Vous connaissez la nouvelle ? Elle faisait hier la une des médias : les dirigeants des principales banques françaises ont renoncé à leur bonus pour l’exercice 2008, comme le leur demandait Nicolas Sarkozy.

Votre louable injonction, Monsieur le Président, nous a donné à notre tour une idée. Pourquoi ne vous appliqueriez-vous pas à vous-même ce sens de la rigueur et de la justice ? Pourquoi ne reverseriez-vous pas au budget de l’Etat une partie de votre traitement de président de la République ? A la hauteur, par exemple, de l’augmentation des 140 000 euros annuels que vous demandâtes et perçûtes en 2008, que vous continuerez à percevoir en 2009, alors même que cette nouvelle année s’annonce si difficile pour tous…

Lançons, toutes et tous, l’aimable suggestion ! Ecrivons à l’Elysée, au gouvernement, aux parlementaires, aux médias (1) pour demander à notre Président cet effort de justice, ce beau geste que, n’en doutons pas, il ne saurait refuser à ses compatriotes.

Montrez l’exemple, Monsieur le Président !

En ces temps de crise, vous vous devez d’être pour tous un modèle !

(1) Voir fichier d'adresses : _Blog_RDT_Mails22012009

Posté par clpb à 09:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 janvier 2009

Communiqué de presse / 05.01.2009

Plus de 70% des Français sont opposés à la nomination du président de France Télévision par le président de la République

Ils ont été sondés, ils ont donné leur opinion, mais on s’en fout !

Pour exprimer votre ras-le-bol de cet énième déni de démocratie fomenté par le roitelet et sa clique, le RDT vous propose d’utiliser le logo ci-dessous. Il peut être mis sur vos sites, blogs, courriels et peut également vous être adressé gracieusement sous forme de petites étiquettes adhésives, à coller, par exemple, au dos de vos envois postaux. Ce sont des gestes simples, symboliques, qui, en faisant boule de neige, démontreront la force de la protestation démocratique.

logo

En ce début d’année, d’autres bonnes résolutions sont possibles : boycotter les prestations médiatiques des présidents (de France Télévision et de la République), zapper les chaînes privées bénéficiant de la nouvelle manne publicitaire « made in Elysée », soutenir les journalistes en grève contre la mise en place de l’ORTS…

Et surtout : participer, le 29 janvier prochain, à la journée de manifestations et de grève générale lancée par l’ensemble des confédérations syndicales.

Cessons de subir et de nous appauvrir !

Faisons de 2009 une année neuve !


Posté par clpb à 13:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2008

Campagne Non à la monarchie médiatique !

Communiqué de presse / février 2008
(version française - également disponible en anglais, espagnol et portugais)

Lancement de la campagne NMM

Depuis quelques jours, le RDT a son blog sur http://rasdemtv1.canalblog.com

Pour fêter cette ouverture, et prolonger l’appel à la « Journée sans lui », le RDT lance une grande campagne nationale et internationale :

LogoNMNWeb

Grâce à ce logo, chacun, politique, journaliste, intellectuel, artiste, simple citoyen attaché à l’indépendance et à la liberté de la presse, pourra désormais manifester, au quotidien et de façon durable, son opposition à l’omniprésence médiatique du président. Quel que soit l’élu, ce culte médiatique est un fait intolérable dans une démocratie. De plus, il porte gravement atteinte à l’image de la France dans le monde.

Ce logo est destiné à un double usage : virtuel et réel. Il peut être mis sur les sites, blogs, courriels et peut également vous être adressé gracieusement sous forme de petites étiquettes adhésives, à coller, par exemple, au dos de vos envois postaux. Ce sont des gestes simples mais symboliques, qui, en faisant boule de neige, démontreront la force de la protestation démocratique.

Pour la démocratie et l’image de la France, refusons d’être les otages de l’Elysée et des grands médias !

Unissons-nous pour exiger le pluralisme !

TELECHARGEZ LE COMMUNIQUE DE PRESSE (en français, anglais, espagnol, portugais) ET LE LOGO NMM :
_Blog_RDT_Communique_fe_vrier2008
_Blog_RDT_Pressreleasefebruary2008
_Blog_RDT_Cdeprensa0208
_Blog_RDT_Cimprensa0208
_Images_Blog_RDT_LogoNMNWeb


Posté par clpb à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2008

MANIFESTE RDT

Vous pensez que quelque chose ne va plus du tout à la télévision ? Vous en avez assez des sondages qui forment et déforment l’opinion, des superstars du journalisme qui, partout, sur les chaînes privées ou publiques, monopolisent la parole ? Vous vous dites que les principes de la démocratie sont de plus en plus bafoués par une dictature médiatique à laquelle il est primordial, urgent, de s’opposer ? Vous estimez qu’il ne s’agit plus de critiquer, de râler dans son coin, au café ou sur Internet, et vous voulez agir, avec intelligence et efficacité, pour un véritable pluralisme à la télévision ? Alors, n’hésitez pas, rejoignez le RDT, le Rassemblement pour la Démocratie à la Télévision. Il est fait pour tous et a besoin de vous.

Indépendant de toute organisation politique, composé de femmes et d’hommes de tous âges, de toutes régions et de tous milieux, le RDT propose une action novatrice, ambitieuse, qui touche au cœur même du système d’influence : les sondages et les journaux télévisés. C’est là, à ces deux niveaux de la prétendue consultation des Français et des heures d’audience maximale, que se concentre la manipulation de l’opinion. Et c’est donc là, aussi, que se trouvent les leviers de la transformation démocratique.

1. Interdire la réalisation de tout sondage ou enquête d’opinion dans les 3 mois précédant un scrutin électoral
Qu’on nous comprenne bien : la mesure des intentions de vote ou des opinions n’est pas, en soi, un mal ; elle le devient quand, à force d’être ressassée, matraquée, elle se mue en un instrument de conditionnement, voire d’intoxication, de l’opinion. Avec une telle réforme, l’homme politique, le journaliste, l’électeur ne seront plus gouvernés, obnubilés, influencés par le dernier chiffre d’IPSOS ou de BVA et c’en sera fini de ces commentaires, oiseux et pernicieux, qui occupent aujourd’hui tant d’espace médiatique. Le débat électoral, libéré des sondages, retrouvera toute sa valeur. Il gagnera en intelligence, profondeur, précision. On pourra enfin avoir le temps de discuter des projets de société, des réformes proposées, de leurs modalités concrètes, etc. Bref, quel que soit le résultat des urnes, la politique sera la grande gagnante.

2. Démocratiser les journaux de TF1 et de France 2 grâce à la formule participative suivante : pendant une semaine, un journaliste-superstar de la chaîne (ne pratiquons pas, nous, l’exclusion !) ; la semaine suivante, un journaliste extérieur (presse écrite, radio, Internet, etc.), volontaire, rémunéré et représentatif d’un courant d’idées ou d’opinion ; la semaine d’après, un citoyen, volontaire, rémunéré, représentatif d’un milieu social ou d’une question de société. Et ainsi de suite durant cinquante-deux semaines…
Utopique ? Seule l’habitude de la confiscation nous fait croire qu’un tel dispositif pluraliste est impossible. L’immense réservoir d’expériences, de compétences, journalistiques ou citoyennes, aujourd’hui inexploitées, prouve au contraire combien cette formule est crédible et réaliste.
Scandaleux, parce que TF1 (passe encore pour France 2, service public…) est une chaîne privée ? Mais où vivons-nous ? L’argent donnerait-il tous les droits ? Et bien non, cent fois, mille fois non : l’information, dès lors qu’elle est l’objet d’une diffusion de masse, ne saurait être la propriété de quiconque, ni de Bouygues ni de l’État ; elle doit appartenir à tous, et donc être l’œuvre du plus grand nombre.
Ainsi, au lieu de subir l’inamovible PPDA, le gentil Pujadas et autres professionnels conformes, qui nous assènent soir après soir toujours les mêmes contenus, toujours les mêmes messages, toujours les mêmes invités, on aura des journaux variés, inattendus, reflétant aussi bien l’actualité du jour que les multiples composantes, problèmes ou espoirs de la population. Grâce à un tel dispositif, la télévision commencera à devenir un formidable instrument de démocratie et d’écoute des autres. Et il va sans dire que la formule pourra bien sûr, à terme, être déclinée sur les chaînes d’information en continu (LCI, I-Télé, BFM-TV, etc.) ou bien encore dans les émissions de débats.

Si cette action vous intéresse, rejoignez le RDT ! Avec vos expériences, vos savoir-faire, vos idées, votre imagination ; quels que soient vos moyens et votre temps disponible. Même si vous manquez de temps, même si vous êtes déjà occupé(e) par d'autres engagements (associatifs, syndicaux, etc.), n'hésitez pas à adhérer car la loi du nombre sera déterminante. Plus nous serons nombreux, plus nous serons efficaces, plus nous aurons de chances de l’emporter ! Nous devons unir nos forces et utiliser tous les moyens légaux (médiatisation, interpellation des pouvoirs, pétition, manifestation, etc.) pour imposer ces réformes. La tâche, n’en doutons pas, sera rude, de longue haleine, car cette petite caste ne renoncera pas facilement à la source de son pouvoir et de son argent ! Mais des soutiens existent (médias, syndicats, associations, etc.) et ce combat, fondamental, doit être engagé.

TELECHARGEZ LE MANIFESTE ET BULLETIN D'ADHESION :
_Blog_RDT_Manifesteetadhesion_RDT

Posté par clpb à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

NON A LA MONARCHIE MEDIATIQUE !

Par son communiqué du 17 décembre 2007, le RDT appelle :

1. à renouveler l'opération "Journée sans Sarkozy dans les médias" en 2008. Grâce à notre appel et aux nombreux soutiens reçus, la question de l’omniprésence médiatique du président, l’inéquité des temps de parole politique, l’absence de pluralisme aux heures de grande écoute, sont désormais sur la place publique. C’est, en soi, une sacrée réussite. Et qui sait si le 30 novembre prochain, nous ne pourrions pas faire mieux encore…

2. à utiliser le logo "Non à la monarchie médiatique". Téléchargeable, bientôt disponible sous forme d'étiquettes adhésives, il destiné à être apposé sur vos sites Internet, blogs, courriels, papiers à lettre, enveloppes, vêtements, etc. Prolongement durable de l'action "Journée sans..." de 2007, il vous permettra de manifester quotidiennement votre opposition à la sarkozyte médiatique.

TELECHARGEZ LE COMMUNIQUE DU 17/12/2007 ET LE LOGO NMM :
_Blog_RDT_Communique_171207
_Images_Blog_RDT_LogoNMNWeb
LogoNMNWeb

Si vous souhaitez recevoir ce logo sous forme d'étiquettes adhésives, à coller sur vos papiers à lettre, enveloppes, etc., merci de nous adresser un courriel indiquant vos coordonnées postales et la quantité demandée.

Posté par clpb à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2008

SONDAGES : NOS PROJETS

« Semaine épouvantable : pas un seul sondage d'opinion. Tant pis, nous essaierons de deviner tout seuls nos propres intentions. » (André Frossard)

Sur la question des sondages, le RDT envisage les actions suivantes :

1. Mise au point d’un projet de loi sur l’interdiction de la réalisation de tout sondage ou enquête d’opinion durant les 3 mois qui précèdent un scrutin électoral (voir notre manifeste fondateur) ;

2. Lancement d’une pétition nationale en faveur de cette réforme et prise de contact avec les parlementaires ;

3. Interpellation des instituts de sondage sur leur actionnariat, le caractère « scientifique » des techniques employées, la nature des questions posées, etc. Une lettre à Mme Parisot, présidente du Medef et actionnaire principal de l’IFOP est, par exemple, en projet ;

4. Mise en en œuvre de nos propres sondages sur des questions jamais posées telles que :
– pensez-vous que les sondages manipulent, influencent ou traduisent fidèlement l’opinion des Français ?
– pensez-vous que les chiffres du chômage sont fiables, douteux ou carrément mensongers ? (NB : la même question peut être posée sur l’indice des prix, l’évolution des salaires, du pouvoir d’achat)
– pensez-vous que la stabilité de l’emploi est un privilège ou la condition d’une vie décente et libre ?
– Etc, etc…

Si ces projets vous intéressent, si vous avez d’autres idées qui vont dans le même sens, n’hésitez pas à prendre contact avec le RDT : plus nous serons nombreux, inventifs, efficaces, plus nous aurons de chances de réussir.

Posté par clpb à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]